La culture est reconnue comme un droit fondamental par de nombreux textes internationaux. Ils stipulent ainsi que chaque être humain a le droit d’avoir accès à la culture, quel qu’il soit et peu importe là où il vit.

Depuis peu, le Ministère de la Culture et de la Communication en a fait sa priorité : permettre à un plus grand nombre d’accéder à des activités et pratiques culturelles, en favorisant les initiations et les découvertes.

En choisissant le prisme culturel, Rencont’roms nous rentre parfaitement dans cette logique. A cet effet, l’association est soutenue depuis 2015 par la Direction régionale des Affaires culturelles de Midi-Pyrénées, administration déconcentrée du Ministère de la Culture.

Après un atelier de cirque organisé début novembre, de nombreux ateliers artistiques et culturels se dérouleront au mois de décembre, en direction des jeunes, et animés par des professionnels :

  • Le samedi 5 décembre : un atelier « Danse afro-latino » est organisé au centre culturel Alban Minville, à Bellefontaine ;
  • Le mercredi 9 décembre : un atelier « Clown, contes et histoires » est organisé à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) d’Empalot. Au programme : oralité, créativité, imagination ;
  • Le samedi 19 décembre : une après-midi Ateliers est organisée à la MJC d’Empalot, avec trois disciplines au programme :
    • Un atelier « Théâtre » ;
    • Un atelier « Marionnettes » ;
    • Un atelier « Musique & Mixage ».

Ces ateliers seront suivis d’une restitution où chaque groupe présentera les fruits de son travail devant les autres groupes, ainsi que d’un petit goûter pour plus de convivialité.

Par ailleurs, un atelier « Photographie » est également prévu avant la fin de l’année.

Ces initiations artistiques et culturelles poursuivent plusieurs objectifs :

  • Faire découvrir aux plus jeunes de nouvelles disciplines culturelles ;
  • Amener les plus jeunes dans des lieux culturels ;
  • Les faire interagir dans un autre contexte, avec d’autres enfants.

Si ce ne sont que des initiations, elles ne constituent en réalité qu’une expérimentation, afin de voir sur quelles disciplines l’association pourrait réaliser des ateliers de plus en long terme en 2016.

Publicités