L’école est un droit fondamental pour tous, mais souvent bafoué pour les enfants Roms, vivant en squats ou en bidonvilles. L’association Rencont’roms nous et le CASNAV de l’Académie de Toulouse se proposent de réunir tous les acteurs en lien avec la scolarisation des enfants Roms pour échanger et partager, et ainsi dégager des problématiques et des préconisations selon des expériences, des réalités de terrain et différents points de vue.

C’est ainsi que jeunes Roms, médiateurs scolaires, enseignants, chefs d’établissement, assistantes sociales, travailleurs sociaux, bénévoles, etc., se retrouveront le mercredi 29 novembre pour faire part de leurs expériences, leurs réussites, leurs difficultés et leurs préconisations, en confrontant leur point de vue avec ceux des autres. Une journée qui se veut la plus concrète et la plus participative possible.

Pour cela, l’association Rencont’roms nous et le CASNAV de Toulouse ont conçu un programme qui donne la parole à chacun autour d’une problématique transversale :

« Comment rapprocher les enfants Roms et l’Ecole ? »

LE MATIN

Tous les participants seront réunis en session plénière, avec une série d’interventions visant à donner un cadre à la journée et à évoquer des pistes de réflexion collectives :

  • Slavka Radenez, médiatrice scolaire à Montpellier, ouvrira le bal en donnant quelques éléments de contexte sur la scolarisation des enfants Roms et en redéfinissant les termes ;
  • Claire Lalanne, éducatrice spécialisée au CCPS à Toulouse, donnera quelques éléments sur la situation à Toulouse ;
  • Véronique Decker, enseignante à Bobigny, témoignera de son expérience en Seine-Saint-Denis, à travers la diffusion de ses deux documentaires réalisés sur la thématique de la scolarisation des enfants Roms.

 

L’APRES-MIDI

Les participants seront répartis par petits groupes au cours d’ateliers participatifs pour échanger et débattre. Les ateliers seront tournants, avec trois grandes phases :

  1. Avant la scolarisation : comment amener les enfants Roms vers l’Ecole ?
  2. Pendant la scolarisation : comment inclure les enfants Roms dans les classes ?
  3. Après la scolarisation : comment assurer le suivi ?

Chaque phase nécessitera un état des lieux, une identification des obstacles et des freins, et la mise en place de préconisations.

Chaque atelier sera encadré par un binôme d’intervenants, répartis entre Education nationale et travailleurs sociaux :

  • Slavka Radenez, médiatrice scolaire à Montpellier ;
  • Véronique Decker, enseignante à Bobigny, représentante de l’association La Voix des Roms ;
  • Liliana Hristache, présidente de l’association Rom Réussite à Paris ;
  • Baptiste Pascal d’Audaux, médiateur scolaire à l’ASET 93 (association pour la scolarisation des enfants tsiganes) ;
  • Clotilde Bonnemason, chargée de mission au sein du collectif Romeurope & collectif CDERE ;
  • Claire Lalanne, éducatrice spécialisée au CCPS à Toulouse ;
  • Hélène Dugros, formatrice au CASNAV ;
  • Sophie Lapaïan, formatrice au CASNAV ;
  • Isabelle Cévènes, formatrice au CASNAV ;
  • Benoît Raffara, conseiller technique départemental EFIV – DSDEN 31 ;
  • Corinne Pleignet-Fradin, formatrice au CASNAV, chargée du dossier EFIV au niveau académique ;
  • Valérie Thomas, professeure des écoles itinérantes auprès des EANA et conseillère technique à l’Espace d’Accueil 31.

Chaque atelier fera l’objet d’une restitution en séance plénière en fin de journée. Des synthèses écrites seront ensuite réalisées et communiquées à tous les participants.

Une journée qui s’annonce riche et passionnante, ouvrant un nouveau chantier important.

A l’issue de cette journée professionnelle, à 19h, l’association Rencont’roms nous, le CASNAV Toulouse et la Cimade proposeront au grand public la conférence « Regards croisés : la scolarisation des enfants Roms ». Pour plus d’informations, cliquez ici !

 

// Crédit photo : Véronique Decker //
Publicités