Retour sur la journée sur la scolarisation des enfants Roms

Incontestablement, c’est LE projet de l’année, où l’association Rencont’roms nous a sollicité le CASNAV de l’Académie de Toulouse pour ouvrir un nouveau chantier, celui de l’École et de la scolarisation. Un chantier qui, selon nous, va de pair avec l’accès à la culture pour tous, ce pour quoi nous œuvrons depuis 2013.

Lire la suite « Retour sur la journée sur la scolarisation des enfants Roms »

Mercredi 29 novembre : journée de rencontres professionnelles sur la scolarisation des enfants Roms

L’école est un droit fondamental pour tous, mais souvent bafoué pour les enfants Roms, vivant en squats ou en bidonvilles. L’association Rencont’roms nous et le CASNAV de l’Académie de Toulouse se proposent de réunir tous les acteurs en lien avec la scolarisation des enfants Roms pour échanger et partager, et ainsi dégager des problématiques et des préconisations selon des expériences, des réalités de terrain et différents points de vue.

Lire la suite « Mercredi 29 novembre : journée de rencontres professionnelles sur la scolarisation des enfants Roms »

Mercredi 29 novembre : conférence « Regards croisés : la scolarisation des enfants Roms »

L’école est un droit fondamental pour tous, mais souvent bafoué pour les enfants Roms. Suite à une journée de rencontres professionnelles, réunissant enseignants, chefs d’établissement, travailleurs sociaux, associations, assistantes sociales, jeunes Roms, etc., l’association Rencont’roms nous, le CASNAV de l’Académie de Toulouse et la Cimade s’associent pour vous proposer une conférence qui aura pour objectif de revenir sur ce sujet auprès du grand public et d’en présenter les principales problématiques, avec un focus sur la situation à Toulouse.

Lire la suite « Mercredi 29 novembre : conférence « Regards croisés : la scolarisation des enfants Roms » »

Revue de presse #3 | Retour sur la rentrée des classes : « La scolarisation des enfants est une obligation qui s’impose aux parents comme aux municipalités »

D’après un rapport publié fin septembre par le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation (CDERE), le taux de déscolarisation des jeunes vivant en bidonville ou dans un squat atteint 53%. Et si l’on y agrège les adolescents scolarisés mais « non assidus », ce taux monte à 67% ! Une situation qui, loin de s’arranger, entre en contradiction avec l’obligation légale de scolariser tout enfant sur le sol français entre 6 et 16 ans – et ce, même si les parents sont étrangers ou en situation irrégulière.

Lire la suite « Revue de presse #3 | Retour sur la rentrée des classes : « La scolarisation des enfants est une obligation qui s’impose aux parents comme aux municipalités » »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑