La rencontre par l’art, tel est notre credo.
La parole aux premiers concernés, notre leitmotiv. 

Drôle d’utopie, mais qui persiste.

Rencont’roms nous est une association qui propose des actions culturelles, artistiques et éducatives entre les populations Roms et différents publics, sur son de lutte contre les discriminations et le racisme, en créant des moments de rencontres, d’échanges et de débats. La rencontre par l’art, un credo, un leitmotiv. Mais aussi et surtout la parole aux premiers concernés, pour l’inclusion, la participation et la citoyenneté des habitants.

L’association favorise ainsi les projets qui convoquent le « faire ensemble », « le créer ensemble », pour partager ensemble, pour être ensemble. C’est en faisant avec l’autre que l’on apprend à mieux le connaitre, que les appréhensions réciproques s’effacent, permettant que les peurs reculent, et donc les discriminations et le racisme. C’est un travail au long cours, qu’elle mène depuis 2014, avec passion et détermination.

L’association travaille notamment avec le terrain de la Flambère, à Toulouse, où vivent près de 220 habitants Roms roumains. Ils sont au coeur du projet, dans une démarche participative et inclusive. Il s’agit d’un projet AVEC et non sur. Une démarche inclusive qui a débouché sur l’obtention de l’agrément « Jeunesse et éducation populaire », en novembre 2019 par la Préfecture de la Haute-Garonne.

L’association a un objectif principal : (re)donner la parole aux premiers concernés, ici les habitants Roms du terrain, pour favoriser leur inclusion et leur participation à la société. Se joue ici un enjeu de citoyenneté. De cette volonté découlent trois objectifs sous-jacents :

– Favoriser l’inclusion revient à lutter contre l’exclusion, et donc lutter contre les discriminations et le racisme, en sensibilisant différents publics, en déconstruisant les préjugés et les clichés. L’association cherche ainsi à créer des rencontres humaines et artistiques entre populations Roms et différents publics (« la rencontre par l’art« ).
Favoriser l’accès à la culture et à l’éducation pour toutes et tous, vecteurs d’inclusion. L’association favorise ainsi le développement de pratiques artistiques et culturelles nouvelles, pour découvrir des univers et champs artistiques nouveaux.
Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes Roms, en accompagnant des jeunes dans leurs projets socio-professionnels.

Ainsi, l’association crée des moments festifs, conviviaux et artistiques qui permettent d’effacer toutes les barrières sociales et culturelles. Chaque public, en travaillant avec un autre, le découvre, l’appréhende, l’apprécie, et change son regard.

Ces objectifs se déclinent en quatre volets, désormais bien identifiés :

  • Diffuser les cultures tsiganes et des Balkans au travers d’actions culturelles et artistiques diverses et variées organisées tout au long de l’année, à travers Toulouse, ses quartiers, mais aussi en région.
  • Se rencontrer, s’ouvrir, partager, en proposant des actions artistiques, culturelles, éducatives et sociales, qui favorisent l’inclusion, l’émancipation et la citoyenneté des habitants avec lesquels l’association travaille. En conséquence, l’association a pour ambition de favoriser l’accès à la culture pour toutes et tous, en développant tout un volet pratiques artistiques et culturelles.
  • Investir l’école et favoriser la scolarisation des enfants Roms, au travers d’interventions dans les établissements scolaires, en participant aux dynamiques et synergies collectives entre les différents acteurs en lien avec le sujet, aux niveaux local et national (participation par exemple à la campagne nationale #EcolePourTous).
  • Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes Roms, en proposant des accompagnements personnalisés et individualisés, avec différents contrats possibles. Actuellement, l’association compte ainsi une équipe de cinq jeunes volontaires en service civique, et un salarié, en la personne d’Andrei Nicolae, tous issus du terrain de la Flambère. Un accompagnement professionnel et social visant à leur donner une expérience et un tremplin vers un avenir que nous co-construisons avec tous les partenaires possibles. Au-delà des volontaires en service civique, nous sommes engagés aux côtés de plusieurs jeunes dans des accompagnements personnalisés à tous les niveaux.

Un projet qui d’année en année devient toujours plus cohérent et plus ambitieux, avec des articulations entre toutes les actions, de sorte à lier ateliers artistiques, événements culturels et interventions dans les écoles, pour accroître la participation des populations Roms de Toulouse et pour une sensibilisation plus efficace. Le chemin de l’utopie est (encore) long, semé d’aventures, de rencontres, de plaisirs. Mais nous le poursuivons avec motivation et détermination. D’année en année, nous progressons, collectivement, et avec l’ensemble de nos partenaires. Créer des dynamiques et des synergies collectives fait partie de notre ADN, de notre philosophie associative. En un mot, ensemble.

Rencont’roms nous s’appuie aujourd’hui sur un réseau fidèle de partenaires institutionnels, associatifs, culturels, artistiques, éducatifs, etc. qui contribuent à la réussite de nos actions. « Petite association » aux moyens financiers, humains et matériels contraints, nous revendiquons tout de même le fait d’être une association de terrain qui agit au plus près des citoyens et des habitants de la Flambère. L’humain reste ainsi au cœur de notre projet.

Cette relation entre ces habitants et les membres de l’association explique aujourd’hui le succès de nos actions, avec beaucoup de temps passé ensemble, à se côtoyer, à se découvrir, à échanger, à se livrer. Il est à noter que, même si les familles sont relogées à travers la ville et la métropole, le travail que nous menons continue avec elles. Une relation qui permet à l’association de se développer d’année en année, en investissant de nouveaux champs, de nouvelles disciplines et de nouveaux territoires. « Latcho drom » !