La culture est un ciment social, elle participe au vivre-ensemble. C’est de cette forte conviction que des étudiants en Master 2 Administration des activités culturelles de l’Université Toulouse 1 Capitole ont conçu un projet pour promouvoir les cultures Roms et tsiganes à Toulouse. L’année qui suivit, neuf événements culturels ont vu le jour, donnant naissance à Rencont’roms nous.

Un succès qui les amena à se former en association un an après, en 2014, en poursuivant les mêmes objectifs :
Sensibiliser le grand public, déconstruire les préjugés et les clichés
Créer du lien et des rencontres entre les populations Roms et le grand public
Favoriser l’accès à la culture pour tous, en favorisant le développement des pratiques artistiques

Utiliser la culture pour « répondre à la question Rom » est donc un parti pris : au-delà des débats politico-médiatiques, l’association organise des moments festifs et conviviaux tout au long de l’année et à travers la ville, pendant lesquels le grand public est invité à rencontrer les habitants Roms.

Pourquoi ? Parce que la culture favorise l’ouverture, l’éveil, la compréhension de l’Autre. Parce que la culture crée du lien, des rencontres inattendues. Parce que les moments festifs effacent toutes les barrières sociales et culturelles. Parce qu’à travers la culture, chacun se sent valorisé. Parce que les cultures roms et tsiganes sont très riches et méconnues du grand public.

Plus concrètement, l’association organise des événements culturels pluridisciplinaires (concerts, expositions, rencontres littéraires, projections cinéma, conférences…), des ateliers artistiques et culturels (cirque, danse, théâtre, conte…) et intervient dans les écoles (programme Rencont’roms nous à l’école). A travers toutes ces actions, cela permet d’expliquer qui sont les Roms, quelles sont leur histoire, leurs coutumes, leur culture…

Depuis ses débuts, l’association Rencont’roms nous cherche à impliquer les habitants Roms de Toulouse : il s’agit d’un projet avec et non sur les Roms. Ainsi, l’association intervient régulièrement sur le terrain de la Flambère à Toulouse, où vivent des dizaines de famille, pour leur proposer ces activités culturelles, pour qu’elles soient au cœur de notre projet.

L’association suscite aujourd’hui l’adhésion de nombreux acteurs : habitants Roms, associations sociales et culturelles, institutions, collectivités territoriales, acteurs culturels… Autant de partenaires et de relais qui contribuent au succès du projet, et qui permettent de mener toujours plus d’actions.

Publicités