[Édition] « Écrire son histoire », nouveau journal dédié à la parole des jeunes

L’association Rencont’roms nous cherche constamment à valoriser et diffuser la parole de tous ces jeunes qu’elle accompagne au quotidien. En 2021, et suite au succès du journal « Vivre en bordure. La Flambère en temps de confinement », en 2020, nous avons souhaité éditer un nouveau journal compilant toutes leurs histoires et leurs parcours. Après de longs mois de travail, d’échanges, d’écriture, le journal « Écrire son histoire » est enfin sorti ! Quel bonheur !

Lire la suite « [Édition] « Écrire son histoire », nouveau journal dédié à la parole des jeunes »

[Formation] Animation de formations civiques et citoyennes

En 2020, l’association Rencont’roms nous a obtenu l’autorisation par la Préfecture de la Haute-Garonne / Occitanie pour dispenser des formations civiques et citoyennes dans le cadre du service civique. Ainsi, l’association proposera plusieurs formations dans l’année sur le thème « S’engager contre le racisme et les discriminations », proposées aux volontaires en service civique qui le souhaitent (chaque volontaire devant réaliser une formation civique et citoyenne durant son contrat d’engagement).

Lire la suite « [Formation] Animation de formations civiques et citoyennes »

[Confinement] « Vivre en bordure. La Flambère en temps de confinement » : un journal pour raconter, pour se souvenir

Le confinement est venu bousculer nos actions, nos programmations, nos quotidiens. L’association Rencont’roms nous a fait le choix de ne pas se confiner, en réorientant ses actions vers les besoins du moment, s’adaptant aux réalités, aux contextes, aux urgences. Le culturel et l’artistique étant en pause, ce sont des missions liées à l’alimentaire, au sanitaire et au scolaire qui ont se sont naturellement imposées. Dans cette aventure nouvelle et collective, nos jeunes, Andrei, salarié, Ain, Rafael et Alberto, volontaires en service civique, ont eu un rôle majeur. Ils se sont révélés. Ils nous ont épatés. Tellement fiers d’eux.  Lire la suite « [Confinement] « Vivre en bordure. La Flambère en temps de confinement » : un journal pour raconter, pour se souvenir »

[Covid19] Récit d’une solidarité quotidienne sur le(s) terrain(s) !

La crise sanitaire est venue bousculer nos quotidiens, nos calendriers, nos projets.
Elle nous a amenés à nous réadapter, à apporter des solutions nouvelles aux urgences du moment.
Mais la crise s’est aussi être révélée un beau moment pour préparer l’avenir. Collectivement.
Beaucoup nous ont demandé des nouvelles du terrain. Tout le monde va bien.
Voici ici un condensé, un récit, de cette solidarité quotidienne qui a pris forme sur le(s) terrain(s).
Avec nos jeunes comme fers de lance : Andrei Nicolae, salarié, et nos jeunes volontaires en service civique, Alin, Rafael et Alberto. Nos héros.

Lire la suite « [Covid19] Récit d’une solidarité quotidienne sur le(s) terrain(s) ! »

[Scolarisation] De Paris à Montpellier, on parle « école » ! Quand mars rime avec marathon.

Le mois de mars 2020 s’annonce comme un marathon autour de l’école, avec au coeur de celui-ci notre journée de rencontres professionnelles du 13 mars 2020 que nous organisons avec le CASNAV. Un marathon, car autour de ce rendez-vous, calé de longue date, se sont intercalés de nombreuses actions corollaires, nous invitant à Paris et à Montpellier.  Lire la suite « [Scolarisation] De Paris à Montpellier, on parle « école » ! Quand mars rime avec marathon. »

[Éducation] Module « Parlons racisme dans nos collèges. La parole aux premiers concernés ».

A Toulouse, l’association Rencont’roms nous mène un projet de médiation scolaire sur le terrain de la Flambère, autour de 3 piliers : aller à l’école, rester à l’école, réussir à l’école (reprenant ainsi le triptyque du collectif #EcolePourTous), projet qui permet d’assurer la scolarisation d’une quarantaine d’enfants, de la maternelle au collège. Andrei Nicolae et Frendus Nitu, deux jeunes du terrain, qui agissent ainsi en tant que premiers concernés, en sont les chevilles ouvrières en tant que médiateurs scolaires. Membres du collectif national #EcolePourTous, les jeunes toulousains ont souhaité en 2019 donner une impulsion locale en déployant un module de sensibilisation et de prévention au racisme et à l’antitsiganisme dans les collèges, pour sensibiliser et provoquer une prise de conscience chez les élèves autour du harcèlement raciste et de l’antitsiganisme. La spécificité de ce module : il est porté et co-animé par LES PREMIERS CONCERNÉS, par celles et ceux qui ont connu et subi ce racisme à l’école. A travers leurs histoires, leurs expériences et leurs retours, ils veulent sensibiliser les plus jeunes pour ainsi changer les regards et les choses.
Lire la suite « [Éducation] Module « Parlons racisme dans nos collèges. La parole aux premiers concernés ». »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑