« Nous, Alice, Roxana, Andrei, Ferdinand, Luis, Marius, membres de l’association Rencont’roms nous, tenions ici à réagir à ce qu’il s’est passé près de Paris la semaine dernière.

 

Nous ne comprenons pas pourquoi, encore en 2019, des personnes peuvent s’en prendre à des Roms. Nous voulons juste vivre comme tout le monde, trouver un travail, avoir un appartement, aller à l’école. Nous le voulons pour nous, mais aussi pour nos enfants. Nous démontrons par notre engagement dans l’association que nous pouvons et nous voulons nous en sortir, comme tout le monde.

Nous ne comprenons pas pourquoi ces rumeurs existent et se diffusent. Nous devons faire en sorte qu’elles disparaissent, changer les choses. NOUS NE VOLONS PAS D’ENFANTS, NOUS JOUONS AVEC LES ENFANTS, NOUS FAISONS DES ATELIERS AVEC LES ENFANTS.

Nous sommes tous des citoyens, des humains. Nous devons clamer haut et fort ce message. Nous le faisons tous les jours, avec du théâtre, de la danse, en allant dans les écoles. Alors nous condamnons et regrettons ces événements et allons continuer le combat. Tous ensemble. »

Alice, Roxana, Andrei, Ferdinand, Luis, Marius.
***

 

Recensement des agressions racistes, par le CNDH Romeurope :
Les « faits » :
Publicités