Pour la toute première fois, Rencont’roms nous s’associe au festival « Motor fête le cinéma roumain », dans le cadre de la huitième édition qui se tiendra du 4 au 10 novembre 2016. Venez assister à la projection du documentaire Romeo et Kristina et échanger avec le réalisateur Nicolas Hans Martin et l’association Rencont’roms nous !

 

LE DOCUMENTAIRE

2016 / France / 97 min / VOSTFR

« Ici, j’avais ma barque ; là il y avait mes frères. On était tranquille… » Quand le film commence, le bidonville où vivaient Romeo et Kristina, jeune couple tsigane, n’existe déjà plus. Ils errent au jour le jour à Marseille, où la police empêche leur petit groupe de s’installer durablement sous un pont. Bientôt, la chronique de leur quotidien bifurque : ils retournent dans leur famille roumaine même si, comme on l’a entendu hors-champ dès le début, « faire sa vie en Roumanie, c’est impossible ». Comment continuer à s’aimer quand on n’a pas de lieu à soi, quand les familles, nourricières sont aussi prédatrices, ou du moins hostiles ?

 

LE RÉALISATEUR

Né en 1969, à Dijon, Nicolas Hans Martin vit à Marseille. Après des études aux Beaux-Arts, il travaille au théâtre et participe aussi à des courts-métrages de fiction. Il fait plusieurs stages à « Émergence », université d’été du cinéma, continue à se former aux Ateliers Varan et participe à l’Atelier documentaire de la FEMIS. Parallèlement, il voyage et apprend à parler le roumain puis le Romanes, la langue des Tsiganes. En 2007, il co-fonde le festival Latcho Divano (le « bel échange » en langue Romani), manifestation engagée pour la reconnaissance et la diffusion des cultures tsiganes à Marseille. Entre 2008 et 2015, il tourne et réalise trois documentaires : Mamaliga, portrait d’un couple franco-roumain ; Un coin de paradis, sélectionné dans plusieurs festivals en France et à l’étranger ; enfin, Romeo et Kristina, présélectionné à la Berlinale puis diffusé à Cinéma du réel en 2015.

 

Rendez-vous • Lundi 7 novembre, à 19h Cinéma ABC Toulouse
Tarifs ABC en vigueur

Publicités