Installé depuis le mois de juin square Parodi, dans le très chic XVIe arrondissement de Paris, le cirque Romanès fait l’objet de nombreux actes de vandalisme. A plusieurs reprises, des individus – encore non identifiés – se sont introduits dans les quartiers de cette troupe réputée, comme l’explique son fondateur Alexandre Romanès dans les colonnes du Parisien : « Actuellement, on est attaqués quasiment tous les deux jours. […] Ils ont déjà brisé les fenêtres et fracturé les portes de plusieurs caravanes, ont mis le feu à notre boîtier Internet, arraché nos conduits d’arrivée d’eau et d’électricité. Et la semaine dernière, ils ont volé deux cents jupes tziganes, des photos de spectacles… Des guitares ont aussi disparu ».

Face à ces violences, les réactions ne se sont pas faites attendre. La Mairie de Paris, qui a autorisé l’installation du cirque Romanès square Parodi, a indiqué à travers la voix du premier adjoint Bruno Julliard, en charge de la Culture, qu’elle condamnait « ces attaques contre une installation artistique » et travaillait « avec la police à la sécurisation du périmètre pour faire en sorte que ça n’arrive plus ». Une plainte contre X a par ailleurs été déposée mercredi 7 octobre par les Romanès.

Mais c’est sur un autre terrain, celui de la culture, que ces derniers souhaitent apporter leur réponse. Samedi 17 octobre, aura lieu la première représentation du nouveau spectacle « La Lune Tzigane brille plus que le Soleil ! » Sous un chapiteau doté d’une capacité d’accueil de 400 places, les Romanès nous convieront également, dans les mois à venir, à de nombreux événements festifs : festival de culture juive (5 et 6 décembre), soirée flamenco (11 décembre), grand réveillon tzigane (31 décembre)… « A la violence, nous répondons par la culture et le partage », explique Délia Romanès aux Inrocks. Une belle manière, en effet, de faire rayonner la culture tzigane en France, une culture non pas inconnue mais qui demeure – trop souvent – méconnue.

« Pour que cessent les violences racistes dont [il] est victime depuis qu’il est installé dans le square Parodi », le cirque Romanès a lancé un appel relayé par Mediapart. Rencont’roms nous vous invite chaleureusement à soutenir le cirque tzigane et à vous joindre aux 5.000 signataires !

Publicités