Après deux belles premières éditions, le festival Balkanica – une saison balkanique évolue cette année ! Si le coeur de fête aura lieu les 23 et 24 novembre prochains à la Brique Rouge Empalot, l’association Rencont’roms nous et la MJC Toulouse Empalot souhaitent cette année renforcer les actions en amont pour favoriser la participation des habitants et la rencontre entre le quartier Empalot et le terrain de la Flambère.


Ainsi, elles invitent l’artiste Léa Garcia, pour un travail de résidence entre septembre et novembre, en travaillant notamment avec un groupe de jeunes pour créer, dialoguer, réfléchir, écrire, composer autour de leurs souvenirs et histoires personnelles. Ce travail artistique et participatif trouvera ainsi un écho au festival Balkanica.

Note d’intention artistique

Si nous prétendons, à travers la création artistique, initier une réflexion collective, un dialogue avec l’autre auprès d’un groupe de jeunes et d’enfants d’Empalot et de jeunes Roms de la Flambère, garçons et filles d’un groupe non préalablement constitué, c’est parce que nous portons le projet d’une création théâtrale collective inédite travaillant sur les histoires, les mémoires des ancêtres, et les parcours de vies de chacun.

Parce que la singularité des participant.es est notre propos, parce que la belle énergie et la fougue de la jeunesse sont porteuses de liberté et d’expressions, nous souhaitons qu’elles soient le miroir d’une jeunesse d’aujourd’hui, de celle qui porte des valeurs de rencontres au delà des différences et qui, comme elle, fait force des mosaïques de cultures qui composent notre pays. La rencontre par l’art, notre credo.

Processus de création
Les ateliers artistiques réunissent une fois par semaine, hors temps scolaire, des enfants et jeunes de 8 à 12 ans, jeunes d’Empalot et jeunes Roms. Ecritures orales, objets, chants, photos retraçant la mémoire familiale, impros et jeux théâtraux, contes et récits seront supports à la création collective. Ce sont bien les histoires de vie de chacun qui seront le point de départ de cette création collective. En tant qu’artiste, je serai là pour les accompagner dans cette démarche. Il ne s’agit pas de leur « apprendre » mais de faire avec, de faire-ensemble. Nous souhaitons, pour répéter, parcourir le quartier Empalot mais aussi la ville, profitant de ce projet pour faire découvrir aux jeunes les lieux emblématiques de Toulouse, créant par la même occasion des premières fois, des découvertes partagées. La présentation du travail en cours aura lieu régulièrement (cinq semaines) pour permettre aux jeunes de jouer devant un public, en séances intermédiaires lors de rencontres sur les espaces sociaux, les lieux festifs quartier ou centre ville pour ouvrir aussi de nouvelles circulations. Quant à la « séance finale », elle aura lieu le samedi 24 novembre lors du festival Balkanica à la Brique Rouge.

La compagnie Ilot Z’
La compagnie ILOT Z’ met en place un travail de création de spectacles vivants, de diffusion de spectacles et d’évènements culturels dans des villes, quartiers, et villages pour créer du lien social et culturel à travers la parole, le conte, le théâtre, la littérature orale, les ateliers de pratiques artistiques, les livres et toujours l’ouverture à l’autre et l’accueil des différences. Léa Garcia, conteuse, entre jeune dans le monde professionnel du spectacle en ouvrant le passage « théâtre, injustice sociale et culture », née en 1969, elle bénéficie des années où prospère l’éducation populaire à Paris et dans les banlieues. Elle crée en 2007 la Compagnie Ilot Z’ : itinérante en Occitanie, urbaine et rurale elle s’engage pour un travail qui place la parole des habitants sur les « Places Publiques », crée des spectacles qui placent l’humain au coeur du débat : avoir un regard transverse sur la société. L’art et la politique. La parole et l’action.
Comme disait Picasso, Si l’on sait exactement ce qu’on va faire, à quoi bon le faire ?

La rencontre par l’art, encore et encore. 
Un projet à suivre jusqu’en novembre ici sur notre site Internet, sur les réseaux sociaux, etc.

Partenaires du projet :
L’association et la MJC Toulouse Empalot remercient tout particulièrement la Ville de Toulouse, la Région Occitanie, la Préfecture de la Haute-Garonne, la Brique Rouge, la médiathèque Empalot, le centre social.

Publicités